Your browser version is outdated. We recommend that you update your browser to the latest version.

L’année 1907 est marquée par un net infléchissement de l’agence vers la photographie d’actualité et la photographie aéronautique. La Revue de l’aviation, née en décembre 1906, devient le 8e client de l’agence en 1907. Elle ne contient pratiquement que des photographies provenant de l’agence Rol.

La  baisse sensible des parutions globales de l’agence en 1907 (2600 contre 3395 en 1906) s’explique par la disparition du client L’Auto en septembre 1906 [1], puis celle de Selecta en avril 1907, l’arrêt des publications de photos de sport dans Mon Beau Livre le 15 octobre 1907 [2] et enfin la mort de son principal client Armes et Sports dont la parution cesse le 2 novembre 1907.

L’agence Rol peut néanmoins compter sur les publications dirigées par Frédéric Delagneau pour maintenir un chiffre de parutions conséquent : à partir du mois d’août 1907, Frédéric Delagneau devient directeur du « journal hebdomadaire »  La Vie illustrée [3]. Le contenu de La Vie illustrée est plus orienté sur l’actualité politique, artistique et sociale que sur le sport : sa part est réduite à 2 ou 4 pages dans une revue qui en compte 20, ce qui ne laisse la place qu’à une dizaine de photographies sportives, alors qu’Armes et Sports en comptait 46. L’agence Rol est sollicitée pour fournir des photographies d’actualité et de sport. Elle doit néanmoins subir la concurrence d’autres photographes ou agences telles que Chusseau-Flaviens, WorldsGraphicPress, Branger, Biard.

En 1907 l’agence compte désormais 40 clients qui sont des revues ou des journaux d’actualité, contre 32 en 1906 et 22 en 1904. Parmi les 21 premiers clients de l’agence on trouve désormais 8 journaux et revues d’actualité : ce sont Armée et Marine, La Vie illustrée, Le Soleil du Dimanche, Le Petit Journal, L’Instantané, La France illustrée, la revue espagnole Ilustración Artística et le magazine anglais Graphic.



[1]A partir de septembre 1906, Branger redevient le principal fournisseur de l’Auto pour une longue période de deux ans et demi, interrompue définitivement en février 1909, quand Meurisse s’appropria le marché avec son agence « Rapid ». Les seules photographies de l’agence Rol qui paraissent dans le journal L’Auto en 1907 sont des rééditions de photos de 1905 et 1906 et une publicité du cycliste Darragon (n°2214) pour la marque Labor parue dans L’Auto du 6 mai 1907!

[2] La revue cesse définitivement son existence peu après, son dernier numéro paraissant le 15 décembre 1907.

[3] La Vie illustrée du 2 août 1907, p. 266

Ce site web est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 InternationalCe site web est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

 

Les textes et la mise en page de ce site sont l'oeuvre de Jacques Gasté.

Les illustrations proviennent de collections personnelles ou de Gallica.